Hors-champs, installation sonore

de Mathilde Murat & Claire Sauvaget

2014

L'oeuvre Hors Champs, création inédite, sera présentée pour le festival les Jardins Synthétiques du 2 au 19 Octobre 2014 au Musée Saint Raymond, Toulouse. Cette oeuvre est donc conçue dans sa dimension in situ, construite dans un rapport étroit avec l’espace d’implantation.

On pose le pied sur le praticable sonore. On peut s’asseoir, on peut déambuler lentement sur la surface on peut s’allonger si on le désire... On entretient un rapport étroit avec l’oeuvre, et avec l’horizontalité du sol. Cette surface en vibration ouvre un espace sonore hors champ qui se déploie sous notre corps, bien au delà du sol. La création sonore a été travaillé par évocation et non de manière figurative afin que nous puissions avoir la sensation que quelque chose est là, vit, s’anime sous nos pieds, sous ce sol, dans un espace immense, et puissant. Les captations sonores seront réalisées à la fois dans le musée Saint Raymond mais également dans la ville, par le biais de micro piezzo ou des micro AKG C11 : les prises sons seront faites en appliquant les micro directement sur les matières urbaines (vitres, mur, sol, banc etc) afin de saisir les vibrations urbaines.

Intriguante, parfois inquiétante, l’oeuvre offre une expérience sensible d’un espace sonore en hors champ : un dispositif de diffusion réalisé sur mesure, le choix des matières sonores et la composition visent à développer cet espace hors-champs. Des impacts sonores se transmettent à travers la matière, et à l’autre bout du praticable, on peut ressentir les traces lointaines de ces sons, comme s’ils venaient à nous, par des trajectoires écrites mais vivantes.

Schéma technique de l'oeuvre Hors-champs

L’oeuvre proposée pour les Jardins Synthétiques est en co-présence, selon la notion développée par Roland Barthes, avec l’espace des sarcophages de ce sous sol du Musée Saint Raymond. Les artistes offrent un émerveillement simple, une forme d’attention qui permet également de redécouvrir un présent tangible, ainsi que l’énergie des lieux. Elles développent une tension dramaturgique proche de celle qu’entretient l’oeuvre Dropper 01 d’Arnaud Fabre avec les spectateurs. Un imaginaire fort émerge à travers les sensations de chocs des matières sonores dans une scénographie minimaliste.

Ici, le processus sonore dissimulé interroge, saisit, intrigue en résonance avec le lieu.
L’oeuvre touche donc à un je-ne-sais-quoi énigmatique : un son que l’on ne peut pas identifier créé dans nos esprits d’enfants les plus étranges chimères...

Diffusion : Festival des Jardins Synthétiques 2014 au Musée Saint-Raymond à Toulouse
L'équipe artistique :
Scénographie : Mathilde Murat, conception et création du dispositif de diffusion sonore (praticable sonore) Pierric Le Quément & Mathilde Murat
Création sonore : Mathilde Murat et Claire Sauvaget
Production : patch_work, arts émergents
Résidences : aux ateliers du DOJO à Axat (Avril-Mai 2014), Mix'art Myrys (Septembre 2014), Musée Saint-Raymond (Septembre 2014).

Association loi 1901 W313014101
SIRET 523 490 050 00011 Code APE 9003
Mentions légales