Hors-champs, installation sonore

de Mathilde Murat & Claire Sauvaget

2014

Hors Champs présente un praticable sonore et vibrant sur lequel les spectateurs peuvent déambuler, s'assoir, voire s'allonger et font l'expérience physique de la matière sonore qui développe un espace sous leurs pieds, bien au delà du sol. La scénographie est conçue pour que les vibrations de chacune des 12 plaques de bois se transmettent à l’ensemble du corps offrant une expérience “Audio-Tactile”.

Par leurs déambulations sur l’œuvre, les spectateurs peuvent créer leur propre composition sonore. Les deux artistes ont saisit le hors champs sonore de la ville grâce à des sons captés par des micro piezzos mis en contact avec des matières urbaines  : les conduits souterrains, panneaux publicitaires, bois, murs en béton, en métal, vitres, plaques d’égouts dans les recoins de Toulouse (FR).  Ces micro captent les sons traversant la matière et non ceux qui viennent à nos oreilles par l’air : Hors Champs donne à entendre et à imaginer les sons urbains circulant dans des circuits parallèles à ce que nous pouvons percevoir habituellement.

La composition intriguante, parfois inquiétante joue avec le dispositif de diffusion composée des 12 plaques de bois : les impacts sonores circulent et vibrent selon des scénarios différents, de sorte que nous puissions avoir la sensation que quelque chose est là, vit, s’anime sous nos pieds, sous ce sol.  Le son se transmet à travers la matière dans des trajectoires écrites mais vivantes.

L’oeuvre proposée pour les Jardins Synthétiques est en co-présence, selon la notion développée par Roland Barthes, avec l’espace des sarcophages de ce sous sol du Musée Saint Raymond. Les artistes offrent un émerveillement simple, une forme d’attention qui permet également de redécouvrir un présent tangible, ainsi que l’énergie des lieux. Elles développent une tension dramaturgique proche de celle qu’entretient l’oeuvre Dropper 01 d’Arnaud Fabre avec les spectateurs. Un imaginaire fort émerge à travers les sensations de chocs des matières sonores dans une scénographie minimaliste.

Ici, le processus sonore dissimulé interroge, saisit, intrigue en résonance avec le lieu.
L’oeuvre touche donc à un je-ne-sais-quoi énigmatique : un son que l’on ne peut pas identifier créé dans nos esprits d’enfants les plus étranges chimères...

Diffusion : 
2016 Zanzan Festival, Maison des Associations, Rennes.
2014 Festival des Jardins Synthétiques au Musée Saint-Raymond, Toulouse.
L'équipe artistique :
Scénographie : Mathilde Murat, conception et création du dispositif de diffusion sonore (praticable sonore) Pierric Le Quément & Mathilde Murat
Création sonore : Mathilde Murat et Claire Sauvaget
Production : patch_work, arts émergents
Résidences : aux ateliers du DOJO à Axat (Avril-Mai 2014), Mix'art Myrys (Septembre 2014), Musée Saint-Raymond (Septembre 2014).

Association loi 1901 W313014101
SIRET 523 490 050 00037 Code APE 9003B
Mentions légales