Matthieu Fappani, artiste patch_work  

www.matthieufappani.com

Démarche :

Matthieu Fappani utilise les technologies numériques en les croisant avec les outils plastiques afin de prolonger l’acte pictural et questionner les médiums artistiques. Travaillant sur la question d’identité et de perception, ses portraits complexes et étranges amènent les spectateurs dans une lecture plus créative que contemplative.

Parcours :

Né en 1978 à Quimper Matthieu FAPPANI est un artiste professionnel autodidacte qui se sert de sa formation technique polyvalente pour approcher à travers sa pratique photographique une multitude de médiums dont la vidéo, le dessin, la sculpture, ou la sérigraphie qui va pour lui dans le sens d’un enrichissement du médium photographique. D’autre part il développe une pratique de mixage de l’image et du son en temps réel.

Depuis 7 ans il est à l’origine d’une esthétique singulière principalement autour de la représentation du portrait. L’inspiration auprès de multiples médias semble guider une oeuvre empreinte d’un univers figuratif se mêlant à une écriture abstraite le tout se retrouvant sur des supports traditionnels réactualisés mais toujours à base de photographies. Pour ses travaux de portrait, le fait d’être présent tout au long du processus artistique et d’impression lui permet de faire un transfert entre les anciennes techniques photographique et les nouvelles. ll a présenté son travail dans plusieurs lieux comme la Chapelle des Carmélites(2011), Théâtre Garonne (2010), centre culturelle Bellegarde (2012), Espace Croix Baragnon (2013) à Toulouse, Milletiroire à Pamiers (2013) et Artelia à Bordeaux (2013).

“Ce qui intéresse Matthieu Fappani dans son travail de portrait c’est l’effet d’empathie qui peut être produit chez le spectateur ainsi que la confusion qui peut résulter des visions multiples visà- vis de sa collection d’oeuvres. En utilisant le collage et la composition, il utilise des couches d’images photographiques qu’il produit ou encore des images qu’il trouve partout autour de lui. L’artiste joue avec l’idée que le portrait ne doit pas représenter un individu en particulier, mais peut communiquer beaucoup plus que cela. Il utilise la photographie, la peinture, le dessin ou encore l’image en trois dimensions afin de manifester quelque chose de totalement nouveau en termes de texture, de forme, de couleur ou encore de style. Cela lui permet d’exprimer une vision du monde contemporain en fabriquant des outils et des techniques qui lui sont propres et qu’il utilise pour créer ses oeuvres. Dans son univers la technologie est appréhendée de façon positive quant à l’évolution de l’expression artistique, en particulier grâce à l’ordinateur que l’artiste décrit comme un outil de synthèse, un prolongement de la main, mais aussi une extension de l’esprit et de la mémoire.”

Emma FORSTER (traduit de l’anglais)

Association loi 1901 W313014101
SIRET 523 490 050 00037 Code APE 9003B
Mentions légales