Golnaz Behrouznia, artiste patch_work  

www.golnazbehrouznia.com

Démarche :

Golnaz Behrouznia met en scène sa passion pour le vivant par l’intermédiaire de médiums plastiques/numériques croisés tel que la sculpture, l’installation interactive, la performance, l’animation vidéo ou le dessin. Elle obtient ainsi des mixages qui offrent des perspectives artistiques singulières et articulent la question du médium artistique avec celle de la complexité du vivant.

Parcours :

Née en 1982 à Shiraz, Golnaz Behrouznia s’est orientée depuis toute jaune dans les arts visuels. Elle commence à travailler la sculpture pendant ses études aux beaux-arts de Téhéran puis elle poursuit son travail en tant qu’artiste professionnelle en Iran et participe à plusieurs expositions collectives et individuelles à Téhéran, Ispahan et Shiraz et a remporté plusieurs prix lors de biennales et de festivals.

En 2008, elle a décidé de venir en France pour poursuivre son cursus artistique. Passionnée par le multimédia, elle a fait des études en création numérique à Toulouse. Elle a ainsi présenté ses travaux sous forme de sculptures, d’installations vidéo et de tableaux dans des lieux différents comme le musée des Abattoirs, la salle des Illustres et la Fabrique culturelle à Toulouse, la salle Espalioux à Pamiers, la salle Aubette à Strasbourg et au salon PAD à Paris.

“A l’origine de son travail de plasticienne, il y a l’intérêt que porte Golnaz Behrouznia depuis toujours aux sciences naturelles, à l’observation de la vie microscopique et à travers elle à la vie dans toutes ses dimensions. Aujourd’hui c’est avec sa vision artistique qu’elle renoue avec sa passion pour le vivant. Les médias qu’elle a choisi, la sculpture, l’installation vidéo, le dessin sont tous mis au service de cette idée : créer un monde hybride, à la rencontre du biologique et du plastique. De même que la science avance par une dialectique entre hypothèses et réfutations/confirmations, elle veut faire avancer sa pratique de plasticienne par un jeu de questionnements, d’essais, de remises en cause. En un mot, elle tente la vision d’une science qui nous réconcilierait avec l’imaginaire. Prenant acte de cette dimension créative de la science contemporaine, certains artistes ont décidé qu’ils pouvaient s’emparer du vivant et le modifier, pour en faire des oeuvres d’art vivantes tandis que d’autres artistes font du vivant un spectacle. Sa voie, quant à elle, suit toujours une fascination du vivant et tente de créer des mondes nouveaux, autonomes, où le meilleur sera de parvenir à amener de nouvelles visions.”

Xavier Malbreil Commissaire d’exposition Mille Tiroirs, Pamiers

Association loi 1901 W313014101
SIRET 523 490 050 00037 Code APE 9003B
Mentions légales